Stigmatisation et préjugés sur les trisomiques

I y a environ 60.000 personnes en France sont atteintes de trisomie 21 soit un cas pour 2000 naissances. Beaucoup de trisomiques travaillent en milieux protégé (Esat), mais il y a sans doute moins de 500 adultes qui travaillent individuellement en milieu ordinaire à cause de du fait que la plupart des gens croient que les trisomiques sont incapables de trouver un emploi et de réussir dans la vie, ne vérifient même pas leurs apprioris. En réalité, ils sont capables de travailler en milieu ordinaire et au contact du public. On les croit incapables d'apprendre, d'avoir des diplômes, d'avoir une vie amoureuse et une vie de famille, mais tout ça est faux ! D'autres clichés leur colle à la peau : Ils sont immatures, d'éternel enfant, c'est faux aussi. En Belgique, il y a un groupe de rappeurs trisomiques "The Choolers Division" .

Stigmatisation des trisomiques :

Beaucoup trop de personnes que ce n'est pas blessant de dénigrer les trisomiques car ils ne se rendent pas compte : C'est faux, ils s'en rendent parfaitement compte et souffrent énormément de la stigmatisation et l’exclusion. En résumé, à cause de l'ignorance de la population, le regard des autres envers les trisomiques est beaucoup plus handicapant à porter pour un trisomique que sa trisomie elle-même.