Aidez gratuitement et quand vous voulez . cliquez ici                                                             .

Contre violence autisme

Tous le monde peut lutter contre les violences que subissent les autistes sans déficience intellectuelle! Voici comment faire.

  • Par
  • Le 05/02/2020
  • Commentaires (1)
  • Dans Handicap

 

1) PAS  DE  PRISE  EN  CHARGE  ADÉQUATTE   CONTRE  LES  VIOLENCES  QUE  SUBISSENT  LES  AUTISTES  EN  FRANCE :

- Je suis autiste Asperger, c'est un handicap invisible et sans déficience intellectuelle. C'est le même syndrome que Greta Thunberg. J'ai été administratrice du forum "Rencontres entre aspergers" et membres de divers groupes sur l'autisme où les intrus non-autiste et malintentionnés sont partout.

- Les droits des handicapés en France (travail convenable, droits aux respect, droit au libre arbitre, droit à une vie privé, manger à sa faim ect...) sont que très partiellement respectés. - Les aides de l'Etat et des associassions sont globalement mieux que rien, mais c'est "au compte goutte" trop loin d'être suffisants.

- Sur Facebook, plus de la moitié des administrateurs qui font un groupe sur l'autisme ont eux-même une forme d'autisme sans déficience intellectuelle.

- Dans la vie privé, les autistes Asperger sont souvent rejetés, jugés, infantilisés, moqués et subissent des violences plusieurs fois dans leurs vie (toutes violences : psychologique, manipulation, verbale, sexuelle) et il y a rien ni personne pour les aider.

2 ) VIOLENCE  PSYCHOLOGIQUE  OMNIPRÉSENTE :

- Le principal problème est que les trolls, les manipulateurs et les sadiques adorent les proies faciles, donc l'abus de faiblesse, plus précisément la violence psychologique est omniprésent sur des groupes Facebook sur l'autisme car les admins autistes ont des difficultés à deviner les intentions des gens surtout lorsque c'est sournois ou malintentionnés et comme les autistes eux-mêmes sont socialement maladroits et peuvent parfois être blessants sans le faire éxprès, du coup les admins autistes se disent qu'après tout eux-mêmes sont parfois blessants donc ils laissent faire.

- Lorsqu'un autiste est blessant, çe n'est JAMAIS sournois et, ce qu'il dit est à prendre au pied de la lettre, et le sens réel de se qu'il dit est vrai est c'est plus la forme (formulation de phrase) qui est beaucoup plus blessante que le fond (le sens réel de ce qu'il dit) et, dans ce cas, sa maladresse sociale se retourne tout de suite contre lui.

- Aussi les autistes manquent souvent de charisme et ont des difficultés à faire en sorte que leurs formulations de phrase (pas de difficultés concernant le sens réel de ce qu'ils disent) correspondent à leur ressentis réel et leurs intentions réel, ce qui fait que leurs intentions et ressentis sont souvent interprétés et les autistes sont souvent jugés négativement à cause de ces difficultés d’interactions sociales.

- Alors que lorsqu'une personne non-autiste malintentionné est blessante, c'est ce qu'il fait croire qui est blessant et biaisé par contre la forme (formulation de phrase) parait bien intentionné, le sens premier ne parait pas offensant mais c'est l'implicite (sous-entendu, double sens ect...) qui est offensant.

- Ces intrus se faisant passer pour autiste ou parent d'autiste avancent toujours masqués de bonne intentions et sont très charismatiques et attirent des adorateurs plus que les autres membres du groupe.

3) LES  NON-AUTISTES  PEUVENT  TOUS  LES  AIDER,  VOICI COMMENT  FAIRE :

- Si vous avez un compte Facebook, dans la barre de recherche, vous trouverez des groupes Facebook avec ces mots :

TSA, TED, aspie, aspies, autisme, autiste, autistes, neurodiversité

- Puis cliquez sur "Groupes".

- Préparez-votre texte à l'avance pour l'envoyer à plusieurs groupes leur demander aux administrateurs et modérateurs :

a) S'ils ont eux-même une forme d'autisme .

b) S'il y a souvent des membres qui génèrent en eux des émotions fortement désagréables (culpabilité, pression, stress, honte, tristesse).

c) Demandez s'il y a souvent des disputes, discussions tendues et que trop souvent dans ce cas, ils n'arrivent pas à apaiser ces discussions.

d) Demandez si eux-même se sentent très souvent jugés mal vue ou culpabilisé ou stressé par des membres et demandez si des membres baissent ou ont souvent baissé leur confiance en eux, leur estime d'eux-même.

- Puis, si la réponse a est vrai et d'autre réponses sont vrais aussi, vous pouvez leurs proposer de vous envoyer par email ou en message privé sur Facebook des copies d'écran intégrales ou lien de la discussion (si vous êtes membre du groupe ou si c'est un groupe confidentialité "Public) avec toute la discussion lorsqu'il y a des disputes ou discussions houleuses en privé ou entre membres ou avec vous .

- Leurs proposer aussi de vous envoyer des copies d'écran ou lien lorsqu'ils ressentent des émotions désagréables (culpabilité, pression, stress, tristesse, sentiment d'être nul, sentiment d'échec, tristesse, colère ect...) plus fortement que d'habitude.

4) IMPORTANT :

- Il est important de partager cet article sur internet, de préférence sur les  groupes Facebook (vous pouvez le rejoindre, poster et quitter ensuite le groupe si ce style de groupe ne vous intéresse pas)  et poster sur les pages Facebook (directement sur le mur de la page et en cliquant sur "Envoyer un message" ) dédiés au social et à l'entraide et sur un forum dédié aux associations caritatives humanitaires ou l'entraide sociale afin d'attirer des personnes bienveillantes, pour trouver ces forums allez sur BoosterForum puis dans la case "Top des mots clefs recherchés" tappez des mots cléfs comme entraide, social, associations.

- Vous pouvez aussi poster sur un forum sur lequel vous êtes déjà membre dans une cathégorie approprié, éxemple : "Actualité", "Santé", "Flood", "De tout et de rien" ect...



_

sadique manipulation violence psychologique violence trouble TED autistes autiste TSA autisme

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Thierry
Ca va être dur pour changer les mentalités, les gens les plus altruites voient les assos à l'étranger et pas les besoins en France, voire même chez ses voisins !

Ajouter un commentaire